A l’instar des autres paroisses, celle de notre Dame de Rosaire de Kolog Naba a célébré la solennité de l’Ascension ce jeudi 26 mai 2022. Cette solennité a été l’occasion pour la paroisse d’associer à la célébration eucharistique l’administration des sacrements de l’initiation chrétienne que sont le baptême, la confirmation et l’Eucharistie.

Ce matin, à la paroisse de Kolog Naba, la solennité de l’Ascension a été riche en émotions pour les nombreux fidèles venus participer à la célébration de cette fête.

Dans son homélie, le président de la célébration, l’Abbé Modeste SANOU, élégué de son Eminence le cardinal Philippe OUEDRAOGO, a déclaré que l’Ascension de Jésus est aussi l’entrée de l’humanité dans la gloire du ciel. «Si le Christ est monté au ciel, cela ne veut pas dire qu’il s’est éloigné de nous, qu’il nous a abandonnés sur terre avec nos peines et nos souffrances. Il est bien présent dans nos vies comme il était dans la grotte de Béthleem,(…) il est également présent sous les espèces du pain et du vin à chaque Eucharistie que nous célébrons», a-t-il déclaré.

Selon l’Abbé SANOU, le Christ présent en nous nous confie une mission : celle de rependre sa paix et sa joie dans notre milieu de vie. Il invite donc les fidèles à répandre chaque jour la paix et la joie de Dieu au près de tous ceux que Dieu a mis sur leur chemin.

«Nous rendons grâce au Seigneur de nous avoir donné cette solennité de l’Ascension. Le Christ en montant au ciel nous a donné cette mission d’annoncer l’Évangile», a insisté le curé de la paroisse l’Abbé Bernard Eudes COMPAORÉ lors de son intervention après les chants d’action de grâce.

Au cours de la célébration de cette solennité, le président de la célébration et ses concélébrants ont procédé au baptême de 68 catéchumènes. Ensuite, ce fut la confirmation de 218 baptisés. Enfin pendant la communion, ce sont 68 d’entre eux ont fait leur première communion.

C’est avec des pas de danse, des cris d'allégresse et des applaudissements rythmés par les chants d’action de grâce que tous ceux qui ont reçu les sacrements ont exprimé leur joie en ce jour spécial.

Après la réception de ces sacrements, l’Abbé Modeste SANOU a expliqué aux nouveaux baptisés la nécessité de vivre le baptême en tout temps et en tout lieu.

Face à la presse, le curé a rendu grâce à Dieu pour les fidèles qui ont reçu les différents sacrements. Il a invité ces derniers à être des chrétiens productifs, engagés et non des chrétiens consommateurs. «Que chacun d’eux soit un artisan de construction de la paix dont notre monde et notre Église ont besoin», a-t-il conclu.

Adams OUEDRAOGO est catéchiste volontaire à l’aumônerie de la paroisse. Il a exprimé sa joie au micro de Catholique.bf en ces termes : «c’est un sentiment de joie et de travail bien fait qui m’anime en ce jour. C’est une grande joie de voir que l’effort que nous avons fourni pendant l’année a été conclu de la plus belle des manières et nous rendons grâce à Dieu pour cela».

«Je suis très content de recevoir le baptême, je sens vraiment le sang du Christ me couvrir. Après avoir reçu l’Eucharistie, j’ai senti quelque chose de plus en moi», a confié Alex KABORÉ, un nouveau baptisé.

La solennité de l’Ascension ou la montée de Jésus au ciel est un mystère de la foi catholique. Elle est professée dans le credo en ces termes : ‘‘il monta au ciel, il est assis à la droite du Père’’.

Pin It

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.