Dans un courrier adressé au gouverneur du Missouri Mike Parson, le pape a demandé de gracier un prisonnier qui doit être exécuté le 5 octobre 2021.  Dans ce courrier datant du 27 septembre, le Pape a signifié qu’il fait cette demande de clémence au nom de la dignité humaine.

«Au nom du Saint-Père, je vous demande sincèrement que vous suspendiez l’exécution de M. Johnson et de lui accorder une forme appropriée de clémence », peut-on lire dans cette lettre adressée au gouverneur du Missouri par le nonce apostolique à Washington, Mgr Christophe Pierre.

Empêcher cette exécution « serait une courageuse reconnaissance de la dignité inaliénable de tout être humain », a-t-il ajouté.

Le nonce rappelle aussi que dans sa dernière encyclique Fratelli Tutti, le Pape François met en garde contre tout désir de vengeance.

En rappel, le prisonnier afro-américain Ernest Johnson(61 ans et déficient mental)  a été accusé d’un triple meurtre en 1994 et son exécution est prévue le 5 octobre.

En 1999, le Pape Jean-Paul II avait obtenu la grâce d’un condamné à mort, toujours dans le Missouri.

En 2018, le pape François avait fait modifier le catéchisme de l’Église catholique pour y ajouter un rejet total et clair de la peine capitale.

 

 

Pin It

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.