Vous entendez chaque fois parler des Abbés, prêtres, curés, évêques, archevêques… Mais vous ignorez pour la plupart des cas le rôle et les différences qui existent entre ces différents titres des hommes de l’Église catholiques. Découvrez donc les différences qui existent entre ces titres.

D’abord nous avons le diacre (le diaconat). « C’est la première étape du sacrement de l’ordre » a déclaré Abbé Jules Pascal ZABRE, recteur du sanctuaire Notre Dame de Yagma.

Ensuite nous avons le prêtre et le curé. Le prêtre et le curé sont au même niveau hiérarchique (ils ont le même grade). Les deux ont reçu le deuxième degré du sacrement de l’ordre. Mais tous les prêtres ne sont pas forcément curés alors que tous les curés sont des prêtres. Le mot curé vient du latin curatus qui signifie "prendre soin". Un curé est à la tête d'une paroisse et soumis à l'évêque du diocèse. Donc curé est une fonction. Le curé peut être assisté par un ou plusieurs autres prêtres. Le prêtre a le pouvoir de dire la messe et d'administrer les sacrements. Donc prêtre est un état. Ce dernier est clairement au service des autres. Quand un prêtre a une charge particulière autre qu'une paroisse, c'est un aumônier. Par exemple, un aumônier militaire accompagne certains corps de l'armée. Pour un aumônier de prison, ce sont les détenus. Un aumônier d'hôpital est auprès des malades.

Le curé de la paroisse est le véritable pasteur de la paroisse qui lui a été confiée. Il exerce la pastorale de la communauté qui lui est confiée sous l'autorité de l'évêque diocésain, dont il est appelé à partager le ministère du Christ, afin de remplir pour cette communauté les fonctions d'enseignement, de sanctification.

En outre nous avons le titre Abbé (de l’hébreu abba, qui veut dire père). «Il n’y a pas de différence entre Abbé et prêtre ; le prêtre c’est aussi un père» a laissé entendre le Recteur. Selon le Recteur du sanctuaire Notre Dame de Yagma, il existe cependant une nuance entre un Abbé et un Père : «le père c’est pour surtout appeler indirectement les religieux qui appartiennent à des familles, des congrégations, mais les prêtres diocésains, on les appellera effectivement Abbé. Mais sachez que dans l’accompagnement spirituel, tous jouent le même rôle. Un abbé est rattaché à un prêtre diocésain et un père est attaché à une supérieure majeure ou une congrégation ». Ainsi, on peut être Abbé mais ne pas être Père.

Au troisième niveau du sacrement de l'Ordre, il y a l'évêque, qui représente la continuité apostolique. « L’Évêque c’est celui qui est chargé d’un diocèse», a précisé Abbé Jules Pascal ZABRE. Un évêque peut être créé cardinal par le Pape. C’est un titre honorifique et une charge. Le pape lui-même est un évêque (du diocèse de Rome) et utilise traditionnellement le titre de «Vénérable Frère» lorsqu'il écrit formellement à un autre évêque.

On parle d’archevêque lorsque l’évêque est à la tête de plusieurs diocèses. D'autres évêques peuvent être nommés pour assister les ordinaires (évêques auxiliaires et évêques coadjuteurs) ou pour exercer une fonction dans un autre domaine au service de l'Église, comme la diplomatie du Saint-Siège (nonces apostoliques) ou au sein de la Curie romaine. Les évêques d'un pays ou d'une région peuvent former une conférence épiscopale et se réunir périodiquement pour discuter des problèmes actuels. Les décisions dans certains domaines, notamment la liturgie, relèvent de la compétence exclusive de ces conférences épiscopales.

Le Cardinal est un prince de l'Église nommés par le pape. Ensemble, les cardinaux constituent le collège des cardinaux qui conseille le pape. Les cardinaux âgés de moins de 80 ans, à la mort ou à la démission d'un pape, participent à l'élection de son successeur. Tous les cardinaux ne sont pas des évêques. Domenico Bartolucci, Karl Josef Becker, Roberto Tucci et Albert Vanhoye sont des exemples de cardinaux non-évêques du XXIe siècle.

«Tout Évêque ne peut pas participer à l’élection du Pape et tout Archevêque non plus. Participent à l’élection d’un Pape, les Cardinaux ; et là encore dans le rang des cardinaux, il y a certains qui ne peuvent pas», a expliqué Abbé Jules Pascal ZABRE, Recteur du sanctuaire Notre Dame de Yagma . D’après les explications du Recteur, dans le collège des cardinaux, il y a ceux qu’on appelle les électeurs. Ce sont ces derniers qui sont chargés d’élire le Pape.

Le pape est l'évêque du diocèse de Rome. En tant que tel, il porte aussi les titres pontificaux suivants : Vicaire du Christ ; Successeur du Prince des apôtres ; Souverain pontife de l'Église universelle ; Primat d'Italie ; Archevêque et Métropolite de la Province de Rome ; Souverain de l'État du Vatican ; Serviteur des serviteurs de Dieu.

 

Pin It

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.