APPRENDRE DE JÉSUS COMMENT VIVRE

14ème dimanche du Temps Ordinaire – Année B

En ce temps-là,  Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent.
Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet.
Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. »
Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains.
Et il s’étonna de leur manque de foi. Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant. (Marc 6,1-6)

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

La vie d'un chrétien commence à changer le jour où il découvre que Jésus est quelqu'un qui peut lui apprendre à vivre. Les récits évangéliques ne se lassent pas de nous présenter Jésus comme un Maître. Quelqu'un qui peut enseigner une "sagesse unique". Cette sagesse qui a tant surpris ses voisins à Nazareth.

En effet, les premières personnes qui l'ont rencontré ont été appelées "disciples", des élèves, c'est-à-dire des hommes et des femmes désireux d'apprendre de leur Maître Jésus.

Nous, chrétiens d'aujourd'hui, devons nous demander si nous n'avons pas oublié qu'être chrétien, c'est tout simplement "vivre en apprenant" de Jésus. Découvrir progressivement auprès de lui la manière la plus humaine, la plus authentique et la plus joyeuse d'affronter la vie.


Combien d'efforts sont faits aujourd'hui pour apprendre à réussir dans la vie : des méthodes pour réussir dans le travail professionnel, des techniques pour gagner des amis, des arts pour réussir dans les relations sociales. Mais où pouvons-nous apprendre à être simplement humains ?

Ils sont assez nombreux les chrétiens pour qui Jésus n'est en aucun cas l'inspirateur de leur vie. Ils ne voient pas quel lien peut-il bien y avoir entre Jésus et ce qu'ils vivent au quotidien. Jésus est devenu un personnage qu'ils croient connaître depuis leur enfance, alors qu'il reste pour beaucoup le "grand inconnu". Un Jésus sans consistance réelle, incapable d'animer leur existence quotidienne.

Et pourtant, ce Jésus mieux connu et plus fidèlement suivi pourrait transformer nos vies. Non pas comme le maître lointain qui a légué à l'humanité une sagesse admirable, mais comme quelqu'un de vivant qui, du plus profond de notre être, nous accompagne avec patience, compréhension et tendresse.

Il peut être notre maître de vie. Il peut nous apprendre à vivre, non pas pour manipuler les autres, mais pour servir. Il peut nous montrer qu'il vaut mieux vivre en donnant qu'en accumulant. En écoutant son message et en suivant ses pas, nous pouvons apprendre à vivre d'une manière plus solidaire et moins égoïste, à risquer davantage pour tout ce qui est bon et juste, à aimer les personnes comme il les aimait, à faire confiance au Père comme il le faisait.

 

Auteur : José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna, csv

Suivez-nous sur Facebook