Ce samedi 16 juillet 2022, 8 sœurs de la congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception de Ouagadougou (SICO) ont professé leurs vœux perpétuels. Cet évènement très spécial pour la congrégation a été célébrée dans la cour du noviciat des Sœurs de l’Immaculée Conception située à Pabré. La cérémonie de profession de vœux perpétuel a été présidée par Monseigneur Prospèr KONTIEBO.

L’enceinte du noviciat des SICO à Pabré était remplie de monde aux environs de 9 heures. En effet, plusieurs fidèles chrétiens et autorités de la localité ont effectué le déplacement pour honorer de leur présence la célébration des professions de vœux perpétuels de 8 sœurs des SICO.

Après la profession des vœux temporaires de 7 sœurs vendredi 15 juillet 2022, c’est au tour de 8 sœurs de prononcer leurs vœux perpétuels ce samedi 16 juillet.

Elles se sont engagées définitivement à la profession des vœux perpétuels des conseils évangélique de chasteté, pauvreté et obéissance à la suite du Christ en ces termes : «Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit Amen. En présence de la très Sainte Trinité, moi Sœur unetelle, devant vous excellence Mgr Prospère KONTIEBO et devant cette assemblée qui représente l’Église, et entre vos mains Révérende Mère Pauline SAWADOGO, je fais vœux de chasteté, pauvreté, et d’obéissance pour toujours selon les constitutions des Sœurs de l’immaculée Conception de Ouagadougou. Je m’engage à vivre la vie communautaire avec mes sœurs et à travailler aux œuvres apostoliques de l’Église auxquelles je serai envoyée par mes supérieures, à la plus grande gloire de Dieu. Ô Marie Immaculée, à toi je me confie, sois avec moi chaque jour».

Après leurs professions de vœux, avec l’aide de leur Révérende Mère Pauline SAWADOGO, elles ont porté chacune une alliance, symbole de leur union définitive avec Dieu.

Au cours de la procession d’offrande, une sœur a tenu l’emblème de la congrégation signifiant leur appartenance au Christ dans l’institut des Sœurs de l’Immaculée Conception de Ouagadougou. Elles ont amené aussi des bouquets de fleurs signifiant ainsi au Seigneur la joie de leur donation totale. Des sœurs ont tenu de cierges allumées signe de leur baptême et symbole de la lumière du Christ qui les conduit. Une maman a porté un panier et accompagne la procession désignant ainsi le trousseau qui accompagne toute jeune mariée dans son foyer le jour du mariage. Cela symbolise l’alliance scellée entre Dieu et ses sœurs.

«Vous voulez répondre à l’appel du Seigneur, C’est pourquoi vous voulez vous donner entièrement à Jésus et devenir ses épouses. Épouses du Christ, Dieu prendra soin de vous plus que les autres. Il vous comblera de ses grâces pour que vous puissiez Lui plaire chaque jour et chaque instant, sur le chemin de la charité parfaite» a déclaré le président de la célébration Monseigneur Prospère KONTIEBO.

Il a aussi expliqué que Dieu veut que qu’elles l’aide, Lui et ses prêtres, à l’évangélisation et au salut des âmes. «C’est pour cela que Lui-même et sa Sainte Église prescrivent à tous les chrétiens de vous respecter et de vous honorer comme Lui au paravent», a-t-il laissé entendre.

Devant la presse, il a confié professions religieuses lui rappellent l’attention de Dieu pour son peuple. Il voudrait que ces professes puissent vivre leur engagement dans la vérité, dans la joie. «Il ne suffit pas de dire, il faut allier la parole aux actes. Nous prions Dieu pour que ces professes puissent vivre leur engagement dans la fidélité, la gloire de Dieu et le salut des hommes», a-t-il conclu

La Supérieure Générale des SICO a exprimé sa joie devant la presse en ces termes : «nous rendons grâce à Dieu pour les vocations qu’il nous donne chaque année. Hier nous avons eu 7 jeunes pour les professions de vœux temporaires et aujourd’hui 8 sœurs pour les vœux perpétuels, ce sont des motifs d’actions de grâce pour nous».

Alice ZOUNGRANA (paroisse de Mogtedo, archidiocèse de Koupèla) professe perpétuelle du jour s’est également confiée aux journalistes : «J’ai le cœur rempli de joie car c’est une confiance renouvelée de la part du Seigneur et de la part de mes sœurs supérieures. Ma devise est : ‘‘je ne suis pas venu faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé».

Par ailleurs, en marge de cette célébration des vœux perpétuels, les SICO célèbrent également les 25 ans de vie religieuses de 5 sœurs ainées et les 50 ans de vie religieuse de 8 sœurs ainées.

Pin It

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.