Réunis en conférence épiscopale dans la période du lundi 7 au samedi 12 juin 2021 à Ouagadougou, les évêques de la conférence épiscopale Burkina-Niger (CEBN) ont consacré cette session au fonctionnement des commissions épiscopales. Ils ont aussi abordé la situation sécuritaire très préoccupante dans le Sahel et précisément au Burkina Faso. La conférence épiscopale a donc saisi l’occasion pour condamner l’attaque contre la localité de Solhan (province de Yagha, région du Sahel) et priez pour les victimes.

«Tout en offrant le suffrage de nos prières pour le repos des trépassées et le réconfort des autres victimes, nous condamnons sans appel cette situation d’horreur, inacceptable, survenue à Solhan» a déclaré la conférence épiscopale dans un communiqué de presse.

L’assemblée de la conférence épiscopale a également accueilli le message de condoléances du pape François transmis par le Nonce apostolique, Mgr Michael Francis CROTTY: «Je désire assurer de ma prière pour les victimes du massacre survenu la nuit de vendredi à samedi dans un village du Burkina Faso », a déclaré le pape. «Le peuple burkinabè est en train de beaucoup souffrir à cause de ces attaques répétées. L'Afrique a besoin de paix et non de violence », a-t-il conclut.

Dans son communiqué de presse, La conférence épiscopale à également interpelé les autorités sur cette situation d’insécurité. «Aussi, les évêques en appellent-ils à l’État pour une gestion plus vigoureuse et rigoureuse de cette situation. L’avenir et la survie de l’Église au Sahel, particulièrement, en dépendent», peut-on lire dans le communiqué.

Tout en reconnaissant les efforts des autorités et des forces de défense et de sécurité (FDS) l’assemblée s’est interrogée sur l’intérêt des bases étrangères au Burkina Faso, car les attaques terroristes augmentent de jour en jour malgré leur présence. « Des efforts considérables sont certes accomplis en matière de lutte contre le terrorisme et il faut en féliciter tous les acteurs, notamment les forces de défense et de sécurité » a-t-elle fait remarqué.

« La nuit d’horreur de Solhan donne de constater que le spectre terroriste se fait de plus en plus menaçant pour une population qu’environnent pourtant des bases militaires tant nationales qu’étrangères (…). Naturellement, il se pose des questions sur l’intérêt de la présence de tant de forces étrangères sur nos territoires alors que l’espérance des fruits déçoit de plus en plus la promesse des fleurs. Ce constat est une grande préoccupation des populations ; préoccupation que nous partageons. A quand le bout du tunnel ? »  s’est interrogée l’assemblée de la conférence épiscopale.

Nous « encourageons les forces de défense et de sécurité, avec le concours de tous, à plus de détermination pour restaurer la paix dans les zones d’insécurité (…) ; puisse Marie, Reine de la paix, nous accompagner sur le chemin de la paix véritable, don de Dieu et fruit des efforts des hommes », a-t-elle conclu.

A télécharger :

- Communiqué de presse de l'Assemblée plénière (PDF)

- Invitation à la prière du Cardinal (PDF)

Georges YOUL

 

 

Pin It

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.