LE CHRÉTIEN DEVANT DIEU

Très Sainte Trinité – Année A

 

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. (Jean 3,16-18)

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Il n'est pas toujours facile pour les chrétiens d'entrer en relation de manière concrète et vivante avec le mystère de Dieu confessé comme Trinité. Cependant, la crise religieuse nous invite à nous cultiver plus que jamais pour une relation personnelle, saine et enrichissante avec lui. Jésus, le Mystère de Dieu fait chair dans le Prophète de Galilée, est le meilleur point de départ pour raviver une foi simple.

Comment vivre devant le Père ? Jésus nous enseigne deux attitudes fondamentales. Tout d'abord, une confiance totale. Le Père est bon. Il nous aime jusqu'à la fin. Rien ne compte plus pour lui que notre bien. Nous pouvons lui faire confiance sans crainte, sans doute, sans calcul ni stratégie. Vivre, c'est faire confiance à l'Amour, qui est le mystère ultime de tout.

Deuxièmement, la docilité inconditionnelle. Il est bon de vivre attentif à la volonté de ce Père, qui ne veut qu'une vie plus digne pour tous. Il n'y a pas de façon plus saine et plus juste de vivre. C'est la motivation secrète de ceux qui vivent face au mystère de la réalité à partir de la foi en un Dieu Père.

Qu'est-ce que c'est que de vivre avec le Fils de Dieu incarné ? Tout d'abord, suivre Jésus : le connaître, croire en lui, s'accorder avec lui, apprendre à marcher sur ses traces. Regarder la vie comme il la regardait, traiter les gens comme il les traitait, semer des signes de bonté et de liberté créative comme il le faisait. Vivre en rendant la vie plus humaine. C'est ainsi que Dieu vit lorsqu'il s'incarne. Pour un chrétien, il n'y a pas d'autre façon de vivre qui soit plus passionnante.

Deuxièmement, collaborer au projet de Dieu que Jésus met en marche en suivant la volonté du Père. Nous ne pouvons pas rester passifs. Ceux qui pleurent, Dieu veut les voir rire, ceux qui ont faim, Il veut les voir manger. Nous devons changer les choses pour que la vie devienne la vie pour tous. Ce projet que Jésus appelle " le royaume de Dieu " est le cadre, l'orientation et l'horizon qui nous est proposé à partir du mystère ultime de Dieu pour rendre la vie plus humaine.

Que signifie vivre animé par l'Esprit Saint ? Tout d'abord, vivre animé par l'amour. Cela ressort clairement de toute la trajectoire de Jésus. L'essentiel est de tout vivre avec amour et à partir de l'amour. Rien n'est plus important. L'amour est la force qui donne un sens, une vérité et un espoir à notre existence. C'est l'amour qui nous sauve de tant de maladresses, d'erreurs et de misères.

Enfin, ceux qui vivent "oints par l'Esprit de Dieu" se sentent envoyés de manière particulière pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Leur vie a un pouvoir libérateur pour les captifs ; elle apporte la lumière à ceux qui sont aveugles ; elle est un cadeau pour ceux qui se sentent malheureux.

Auteur : José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna, csv

Suivez-nous sur Facebook