Au cours des célébrations eucharistiques vous entendez souvent le terme diacre. Contrairement aux autres hommes d’Église la fonction et le rôle de ce dernier est peu connu. Que fait exactement un diacre au sein de l’Église ? quelles sont les conditions à remplir pour être un diacre ?

Le mot ‘‘diacre’’ vient du Latin  diaconus, du grec diakonos qui signifie ‘‘serviteur’’ (de Dieu).

«Le diaconat est la première étape du sacrement de l’ordre( …) lorsqu’on parle de diacre, c’est celui qui a reçu le sacrement de l’Ordre dans son premier degré» a expliqué l’Abbé Jules Pascal ZABRE, Recteur du sanctuaire Notre Dame de Yagma. Ainsi, Le diacre est une personne ayant reçu le premier degré du sacrement de l'ordre dans l'Église catholique. Les Diacres sont différents des prêtres qui ont reçu le second degré du sacrement de l'ordre et sont les collaborateurs de l'évêque. Cependant, ils sont tous des clercs. Aussi qu’on devienne prêtre ou Évêque, on reste diacre parce qu’on est toujours un ministre au service de l’Église a précisé le Recteur. En effet, un prêtre est forcément un diacre car dit-il, «on ne peut pas être prêtre sans passer par cette étape de diaconat»

Il est important de savoir qu’il existe deux formes de diaconat : le diaconat transitoire et le diaconat permanent. La première forme, comme son nom l’indique (transitoire) est pour une période donnée (une année). C’est le diaconat en vue de devenir prêtre.

Dans la deuxième forme, on n’est diacre pour toute la vie). C’est également cette forme qu’on rencontre fréquemment. Les diacres permanents peuvent se marier contrairement aux diacres transitoires qui sont appelés à être prêtres plus tard.

Les diacres permanents sont des personnes qui assistent le dirigeant d'une église locale chrétienne. Ils sont destinés à se concentrer sur le service direct des pauvres et des nécessiteux, plutôt que sur la direction pastorale. Ils sont généralement liés à une paroisse, où ils ont une fonction liturgique en tant que ministres ordinaires de l'Évangile et de la prière des fidèles. Ils peuvent également dire l'homélie dans une célébration eucharistique.

Dans la constitution dogmatique Lumen Gentium (N°29) on peut lire : «Selon les dispositions prises par l’autorité qualifiée, il appartient aux diacres (permanents) d’administrer solennellement le baptême, de conserver et distribuer l’Eucharistie, d’assister, au nom de l’Église, au mariage et de le bénir, de porter le viatique aux mourants, de donner lecture aux fidèles de la Sainte Écriture, d’instruire et exhorter le peuple, de présider au culte et à la prière des fidèles, d’être ministres des sacramentaux, de présider aux rites funèbres et à la sépulture. Consacrés aux offices de charité et d’administration, les diacres ont à se souvenir de l’avertissement de saint Polycarpe : Être miséricordieux, zélés, marcher selon la vérité du Seigneur qui s’est fait le serviteur de tous ».

Le fondement biblique du rôle du diacre se trouve entre autres dans les Actes des Apôtres 6, 1-9 et dans la Première épître à Timothée 3, 1-13.

Selon le code du droit canonique, pour être ordonné diacre, le candidat doit avoir au moins 25 ans s'il est célibataire. Toutefois, il est possible d’avoir une dispense (pour être ordonné plus jeune) sous l’autorisation de l’autorité compétente. S'il est marié, le futur diacre doit avoir au moins 35 ans et obtenir le consentement de sa femme. L'ordination au diaconat est le passage d’un fidèle de l'état laïc à l’état clérical. Autrement dit, il est désormais membre du clergé, et non un laïc. Il est choisi pour sa foi et ses qualités morales.

Dans l’église catholique, seul un homme baptisé reçoit validement l'ordination sacrée.

 

 

Pin It

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.