Les Évêques américains s’apprêtent à élaborer un texte sur le sens de la communion (Eucharistie), un sacrement essentiel dans l’Église Catholique. Cette semaine, la conférence des Évêques Catholiques a voté un texte qui va interdire aux dirigeants politiques de prendre ce sacrement. L’un des responsables concernés par cette interdiction est le président des États-Unis Joe BIDEN, deuxième président catholique de la maison blanche après John KENNEDY.

La Conférence des Évêques catholiques des États-Unis a voté le 17 juin 2021(à une grande majorité : 168 pour, 55 contre) la rédaction d’un texte intitulé «la signification de l’Eucharistie dans la vie de l’Église». L’adoption de ce texte aura pour conséquence de priver les dirigeants politiques du sacrement de la communion, symbole du sacrifice de Jésus-Christ.

Il faut «accepter avec une certaine rigueur que ceux qui persistent à être dans le péché ne doivent pas recevoir la sainte communion», a déclaré l’Évêque Kevin RHOADES, initiateur de la proposition de ce texte. «C’est privé et je ne pense pas que cela arrivera» a laissé entendre le président américain à propos de ce texte. En 2019, une église américaine avait même refusé de donner la communion au locataire de la maison blanche. Il a alors rappelé qu’il a déjà reçu la communion de la part du Pape lui-même.

Le Vatican de son côté a exhorté les Évêques américains à la prudence vis-à-vis des responsables politiques qui soutiennent les préjudices moraux comme l’avortement et l’euthanasie.

La question de la privation des responsables politiques pro-avortement de la communion doit être discutée dans les différents diocèses et le texte sera débattu lors de la prochaine conférence des évêques en nombre.

Georges YOUL

Pin It

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.