TÉMOINS DE LA VÉRITÉ

Jésus-Christ, Roi de l'univers – Année B

En ce temps-là, Pilate appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? »
Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? »
Pilate répondit : « Est-ce que je suis juif, moi ? Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? »
Jésus déclara : « Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. »
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » (Jean 18,33-37)

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Le procès a lieu dans le palais où réside le préfet romain lorsqu'il se rend à Jérusalem. Le soleil vient de se lever. Pilate occupe le siège d'où il prononce ses sentences. Jésus apparaît devant lui ligoté, comme un criminel. Ils sont là, face à face, le représentant du plus puissant empire et le prophète du Royaume de Dieu.

Pilate trouve incroyable que cet homme tente de défier Rome : "Alors, tu es roi ? Jésus est très clair : "Mon royaume n'est pas de ce monde". Il n'appartient à aucun système injuste de ce monde. Il ne prétend occuper aucun trône. Il ne cherche ni le pouvoir ni la richesse.

Mais il ne lui cache pas la vérité : "Je suis roi". Il est venu dans ce monde pour apporter la vérité. Si son royaume était de ce monde, il aurait des "gardes" qui se battraient pour lui avec des armes. Mais ceux qui le suivent ne sont pas des "légionnaires" mais des "disciples" qui écoutent son message et se consacrent à semer la vérité, la justice et l'amour dans le monde.

Le royaume de Jésus n'est pas celui de Pilate. Le préfet vit pour prélever les richesses du peuple et les acheminer à Rome. Jésus vit "pour être témoin de la vérité". Sa vie est un défi : "Tous ceux qui appartiennent à la vérité écoutent ma voix". Pilate n'appartient pas à la vérité. Il n'écoute pas la voix de Jésus. Dans quelques heures, il tentera d’éteindre cette voix à jamais.

Le disciple de Jésus n'est pas un "gardien" de la vérité, mais un "témoin" de la vérité. Sa tâche n'est pas de contester, combattre et vaincre les adversaires, mais de vivre la vérité de l'évangile et de communiquer l'expérience de ce Jésus qui change sa vie.

Le chrétien n'est pas non plus un "propriétaire" de la vérité, mais un « témoin ». Il n'impose pas sa doctrine, il ne contrôle pas la foi des autres, il ne prétend pas avoir raison en tout. Il vit dans un état permanent de conversion à Jésus, il communique son attrait pour lui, il aide à tourner les regards vers l’Évangile, il sème partout la vérité de Jésus. L'Église attirera les gens lorsqu'ils verront que notre visage ressemble à celui de Jésus et que notre vie est un rappel de la sienne.

Auteur : José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna, csv

Pin It

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François